Quelles sont les différences entre les types de yoga ?

Quelles sont les différences entre les types de yoga ?

Par Alexandra Cosentino

Quelles sont les différences entre les types de yoga ?

Il existe tellement de types de yoga ! Les plus connus sont ;


Hatha yoga : C’est le type de yoga le plus connu et le plus pratiqué en Occident ! Une série de postures séparées par la pose de la montagne, c’est-à-dire que ce n’est pas un enchaînement de postures flow, puisque la pratique du Hatha yoga vise à maintenir les postures suffisamment longtemps. On y travaille le contrôle du souffle, appelé Pranayama, ainsi que la concentration.


Yin yoga : Le Yin yoga est un yoga doux. Attention, cela ne veut pas nécessairement dire que c’est plus facile ! Dans cette pratique, on se concentre sur les compressions des articulations et l’allongement des tissus conjonctifs comme les ligaments, les os, les articulations et les cartilages.

Ici, on ne travaille pas le renforcement des muscles comme d’autres styles de yoga. L’objectif est de maintenir une posture assez longtemps pour entrer dans cette zone où lorsqu’on est prêt à sortir d’une pose, y rester plus longtemps dans le but de venir stresser (dans un sens positif) certaines zones pour booster le métabolisme et maintenir la santé de la structure du corps humain. Le but est de créer de l’espace jusqu’à en devenir à l’aise dans ces zones d’inconforts. Excellent en post workout pour les sportifs, mais également pour tous ceux qui souhaitent augmenter la mobilité de leur corps.


Vinyasa : Un cours de yoga dynamique qui vise le renforcement des muscles et le développement de l’endurance. C’est un flow, puisque dans ce type de cours on divise les postures en enchaînant avec les postures du chien à tête levé et celle du chien à tête baissée. Même si cette pratique est musculaire, je considère le Vinyasa comme une belle introduction au yoga pour les débutants. Le rythme de ce cours est moins rapide que ceux considérés comme Power. Il est donc plus facile à suivre.


Power flow: C’est comme le grand frère du Vinyasa. Il nous amène un peu plus loin dans la pratique et nous fait travailler intensément au niveau de la sangle abdominale et sur le plan musculaire. Tout comme le Vinyasa, c’est un flow, mais le rythme de cette pratique est plus rapide et s’adresse aux étudiants intermédiaires ou ayant déjà une bonne base.